Gros plan sur les vaccins

Une fois que notre ami à 4 pattes est identifié et âgé de plus de 3 mois, reste le casse-tête des vaccins et des traitements anti-parasitaires. Essayons d'y voir plus clair !

Petit rappel sur les vaccins existants

 

8 maladies contre lesquels les vaccins existent :

  • La maladie de Carré : Maladie virale très contagieuse de chien à chien, elle affecte principalement les chiots mais peut s'attraper à tout âge. Presque toujours mortelle elle ne se transmet ni à l'homme ni aux autres animaux domestiques (à l'exception des furets). Les premiers symptômes sont fièvre, baisse d'appétit, conjonctivite et écoulement nasal. Apparaissent ensuite difficultés respiratoires, diarrhées et tremblements généralement irréversibles.
  • L'hépatite Contagieuse canine ou hépatite de Rubarth :Cette maladie s'apparente à l'hépatite virale de l'homme, mais s'accompagne en plus de problèmes oculaires irréversibles. Devenue plus rare elle s'avère systématiquement mortelle.
  • La Parvovirose : Il s'agit d'une des maladies contagieuses les plus répandues, principalement dans les collectivités (élevages, chenils, pensions, refuges). C'est une diarrhée virale hémorragique entraînant un fort taux de mortalité principalement chez les chiots, même si des soins sont entrepris rapidement.
  • La Leptospirose : La leptospirose est une maladie se traduisant par une violente hépatite associée à une grave insuffisance rénale. Elle entraîne le décès du chien dans 99% des cas. Elle est due à une bactérie contenue dans l'urine des rongeurs (lapins, rats). Votre chien peut donc la contracter facilement aussi bien à la campagne qu'en ville.
  • La Toux de chenil : Cette affection se traduit, comme son nom l'indique par une toux, qui peut s'avérer particulièrement rebelle, chez les chiots. On la rencontre principalement dans les collectivités (élevages, pensions, refuges). La vaccination contre la toux de chenil est maintenant obligatoire pour pouvoir faire garder son chien dans la plupart des chenils.
  • La Rage :Il s'agit de la seule maladie infectieuse du chien pouvant être transmise à l'homme et faisant l'objet d'une législation particulière.

 

Le vaccin en abrégé :

- Le CHPLR (C : maladie de Carré / H : Hépatite de Rubarth / P : Parvovirose / L : Leptospirose / R : rage)

- Le CHPPiL (idem que ci-dessus + Pi : Parainfluenza(= une partie de la vaccination contre la toux du chenil) et sans la rage)

- Pneumodog : toux du chenil

 

D'autres vaccins non obligatoires existent pour ces maladies :

 

  • La maladie de Lyme : La maladie de Lyme est une maladie commune à l'homme et à de nombreux mammifères, dont le chien. Elle est due à une bactérie, Borrelia burgdorferi, également transmise par les tiques.

 

  • La Piroplasmose : La piroplasmose est une maladie due à un parasite du sang transmis par les tiques qui détruit les globules rouges. Les symptômes sont manque d'appétit, abattement, vomissements et urines très foncées. S'il n'est pas soigné rapidement, le chien meurt de jaunisse et/ou d'urémie. La vaccination est efficace à condition de la pratiquer sur un chien qui n'a pas encore eu la maladie. Elle consiste en deux injections à un mois d'intervalle, à partir de l'âge de 5 mois.

 

Gros plan sur le vaccin anti-rabique !

 

Le vaccin contre la rage est obligatoire lorsqu'on voyage avec son chien. Il doit être inoculé par un vétérinaire à un animal de plus de 3 mois.

 

ATTENTION : le vaccin est considéré comme valide 21 jours après son inoculation pour une primo-inoculation. Par la suite le délai d'un an maximum entre chaque vaccin devra impérativement être respecté. Dans le cas contraire un délai de 21 jours sera de nouveau nécessaire pour que le vaccin soit considéré comme valide.

 

Le titrage sérique des anticorps antirabiques

 

C'est un examen de laboratoire effectué sur un prélèvement sanguin et permettant de s’assurer de l’efficacité de la vaccination de l’animal contre la rage. Il est effectué dans un laboratoire agréé par l’Union européenne au moins 30 jours après la vaccination de l’animal et au moins 3 mois avant son importation (valable uniquement dans le cas d'une première importation).

Le résultat du titrage sérique devra être supérieur ou égal à 0,5UI/ml.

 

Le titrage sérique est demandé dans certains pays ou pour un retour en France après un voyage dans un pays non indemne de rage par exemple. Ce titrage est valable tout au long de la vie de l'animal sous réserve que les rappels de vaccins contre la rage soient réalisés dans les délais fixés (c'est à dire tous les ans).

 

Certains pays sont dispensés de titrage sérique.

 

Il s’agit de : Andorre, Antigua-et-Barbuda, Antilles néerlandaises, Argentine, Aruba, Australie, Bahreïn, Barbade, Bermudes, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Canada, Chili, Croatie, Emirats Arabes Unis, Etats-Unis d’Amérique (y compris Guam), Fidji, Hong Kong, Ile de l’Ascension, Iles Caïman, Iles Falkland, Iles vierges britanniques, Iles Wallis et Futuna, Islande, Jamaïque, Japon, Liechtenstein, Malaisie, Maurice, Mayotte, Mexique, Monaco, Montserrat, Norvège, Nouvelle Calédonie, Nouvelle Zélande, Polynésie Française, Fédération de Russie, Saint Christophe-et-Niévès, Sainte-Hélène, Saint-Marin, Saint Pierre et Miquelon, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Singapour, Suisse, Taiwan, Trinité-et-Tobago, Vatican et Vanuatu.


Attention : cette liste est revue périodiquement. Renseignez-vous avant de commencer les formalités.

 

Traitements antiparasitaires

 

- Vermifuge : il permet de lutter contre les vers (dont certains peuvent être transmissibles à l'homme...ça rigole pas !). En général sous forme de comprimés (mais il existe sous d'autres formes).

Les chiots de 15 jours à 2 mois doivent être vermifugés tous les 15 jours. Puis 1 fois par mois de 2 à 6 mois. Ensuite tout dépend du lieu de vie de l'animal. En général il est conseillé de vermifuger le chien adulte tous les 3 mois.

 

- Traitement antiparasitaire (puces, tiques...) : ils existent sous différentes formes (pipettes, spray, colliers...). Traitement à renouveler régulièrement (la durée d'efficacité dépend du produit choisi). Attention tous ne traitent pas contre les tiques !

 

Focus sur le traitement contre l'échinococcose

 

Certains pays demandent que le chien soit traité contre l'échinococcose.

 

1/ Qu'est ce que c'est ?

C'est une maladie grave, lourde et potentiellement mortelle pour l’homme. Les renards, les chiens et, même quelque fois, les chats peuvent disséminer ce parasite dans votre environnement. Les échinocoques sont de petits ténias (vers intestinaux plats) de 2 à 3 mm.

 

2/ Comment ça s'attrape ?

Par contact avec des excréments contaminés par les oeufs du parasite. En France, elle est surtout véhiculée par les renards.

 

3/ Utilise-t-on un produit spécifique pour la vermifugation contre l'échinococcose ?

Le vermifuge doit contenir du praziquantel (seule molécule active contre echinococcus). Se renseigner sur les conditions spécifiques de vermifugation en fonction du pays visité.

Et surtout : Pensez au retour en France !!!

Il ne suffit pas de satisfaire aux formalités permettant l'entrée sur le territoire de votre lieu de vacances, mais il faut aussi anticiper le retour en France..Pour vous aider cliquez sur l'onglet suivant !

Cliquez sur la photo pour nous suivre sur :

 

 

Facebook

Instagram

Contact

Pour nous écrire, quoi de mieux qu'une carte postale ?!

Photos non libres de droits. Pour copier et reproduire les photos merci de nous en faire la demande via le formulaire de contact.